La conservation du cigare

 

Peu de personnes achètent des cigares pour les fumer immédiatement. En effet, ils se dégustent et demandent un moment particulier pour cela (cf. dégustation du cigare). Il est donc important de penser à bien conserver sa tige, en vue de l'apprécier le moment venu. Et pour cela, rien n'est plus adéquat qu'une cave à cigares.

Comment choisir sa cave

Il en existe une multitude et surtout à tous les prix. La première chose à faire avant de choisir sa cave à cigares reste de se projeter sur son utilité. Êtes-vous un simple amateur, un aficionado, un collectionneur ? En fonction de la réponse, la cave ciblée sera inévitablement différente.

Le second critère va être le prix. En effet, selon votre budget, vous saurez vers quel modèle vous orienter. Les plus répandues chez les amateurs sont les caves dites « de bureau » contenant environ 25 cigares. Les aficionados optent pour des modèles plus importants pouvant aller jusqu'à 50 – 80 cigares. Quant aux collectionneurs, ceux-ci dirigeront leur choix vers des caves à la hauteur de leur engouement. Certaines peuvent contenir jusqu'à 150 pièces !

Enfin, le matériau et l'esthétique sont aussi importants. Assurez-vous que le bois utilisé pour conserver vos cigares soit du cèdre. Ce bois est l'un des seuls à réguler l'humidité naturellement. Il existe des caves en métal ou en plastique, mais même dotées d'équipements spécifiques, elles ne sauront pas conserver efficacement vos modules. Le bois de cèdre dégage aussi une odeur très agréable et l'esthétisme d'une cave à cigare en cèdre est hautement plus appréciable. Quant au design du modèle, beaucoup préfèrent un couvercle en verre afin de pouvoir voir leurs cigares. D'autres au contraire, préfèrent un modèle tout de bois…

Il existe également des petites caves de voyage. Celles-ci peuvent emporter entre 10 et 15 cigares. Plus robustes, elles sont idéales pour les personnes voyageant régulièrement. Bien sûr, leur taille étant réduite, elles peuvent aussi constituer un bon investissement de départ pour un fumeur qui se lance.

Les accessoires utiles à la bonne conservation.

Vous venez d'acquérir votre cave à cigares ? Bravo ! Maintenant, vérifiez qu'elle contient les deux éléments indispensables pour une conservation optimale : l'hygromètre et l'humidificateur.
Certaines caves sont déjà vendues toutes équipées. Certes un peu plus chères qu'une cave classique, en règle générale, le prix est plus intéressant qu'en achetant tout séparément. Si vous avez acquis une cave simple, alors voici comment choisir vos équipements :

Trois méthodes s'offrent à vous : l'éponge, les perles ou le digital. L'humidificateur éponge reste le plus répandu, car il est très abordable. Il s'agit une véritable éponge, placée sur le couvercle et imbibée de propylène glycol, régulant l'humidité de la cave.
L'humidificateur à perles est plus spécifiquement utilisé dans les caves à vins, mais fonctionne aussi très bien pour les cigares. Les perles sont en silice et leur durée de vie est importante. Elles se rechargent dans l'eau distillée de temps en temps pour assurer un taux d'humidité satisfaisant. Certains les vaporisent régulièrement avec cette même eau, afin qu'elles conservent leur humidité. En règle générale, elles ne se changent que très rarement. Veillez à les déposer dans un bas neuf avant de les introduire dans votre cave.
Enfin, l'humidificateur digital est plus cher que les deux autres options, mais est aussi plus efficace. En effet, il suffit de paramétrer l'appareil et il s'occupe du reste ! Cela reste une excellente option pour les personnes qui ont peu de temps ou dans le cadre d'une cave assez imposante.

Ce petit appareil va veiller à maintenir un taux d'humidité constant dans votre cave. Vous pourrez trouver des modèles digitaux et d'autres analogues. Ils s'installent indifféremment dans la cave ou à l'extérieur si besoin. Certaines caves possèdent déjà leur hygromètre. Les modèles analogues doivent être calibrés pour fonctionner, tandis que les digitaux sont déjà opérationnels.

Calibrer un hygromètre est simple. Il s'agit d'enfermer l'appareil dans un sac en plastique contenant environ un bouchon de sel. Laissez l'appareil entre 6 et 12 heures dans le sac. En sortant l'hygromètre, il devrait indiquer 75% d'humidité. Dans le cas contraire, munissez-vous d'un tournevis pour le calibrer à 75% et le voici prêt à être utilisé.

 

Utiliser une cave
à cigares

Il est essentiel de préparer sa cave avant de l'utiliser. Il conviendra de créer un « microclimat » pendant 7 jours, en faisant fonctionner l'humidificateur.

Pour cela, installez un récipient d'eau distillée dans la cave, puis imbibez les parois avec une serviette humide. Fermez la cave et n'y touchez plus pendant 7 jours, sauf pour vérifier le taux d'humidité.

Après une semaine, retirez le récipient d'eau. Votre cave est prête à l'emploi.